M’barka Amor - Fétiche Chapeaubleu, 2021. Micro pigment noir, peinture acrylique sur papier, 30 x 23 cm © 31 PROJECT


Galeries

31 Project


Program associe


M'Barka Amor

Performeuse, vidéaste et plasticienne, M’barka Amor met son corps au centre de sa réflexion artistique. Elle n’a de cesse de questionner la société contemporaine, les a priori, les traditions et le formatage de la pensée. L’artiste s’intéresse à ses racines tunisiennes et n’hésite pas à mettre en scène sa famille, notamment dans son travail vidéo. M’barka Amor dessine. Elle noircit des carnets de formes surgies de son imaginaire et des images de magazine qu’elle collectionne. Cadavres exquis qui se mêlent et se superposent sans narration imposée. Les compositions de M’barka questionnent la notion d’espace et offrent une réflexion toute en douceur sur notre époque. Dans la série Now I’m White, l’artiste interroge la place du corps noir en s’inspirant de la pratique du « blackface » et des minstrel shows, les spectacles racistes du XIXème siècle. Les images qu’elle en tire nous emportent vers un autre imaginaire, une autre histoire. Le travail de M’barka Amor a été montrée en galeries et en foires : Messe pour le temps présent à la galerie 31 PROJECT (Paris), Souplesse, éclat, volume à la galerie Regard sud (Lyon) ou sur des foires comme Galeristes et Art-O-Rama. En 2021, elle est invitée par la Fondation H à Paris pour une exposition rétrospective de son travail. En 2022, elle fait partie de l’exposition Silsila, le voyage des regards organisée par l’Institut des Cultures de l’Islam.