Derrick Ofosu Boateng – New Day 2, 2021. Photographie Iphone, mix media – 30 x 40 cm. Crédits : artiste et 193 Gallery, Paris


Galeries

193 Gallery


Program associe


Derrick Ofosu Boateng

Derrick Ofosu Boateng est un coloriste ghanéen qui réalise un travail important de retouches sur ses photographies. Il s'inscrit ainsi dans une voie que l'on peut désormais qualifier d'école ghanéenne. Fan avoué de football, de musique et de 7e art, Derrick incarne la jeunesse du continent africain qui s'est emparée du net en un tour de main. Ses travaux sont emblématiques du mix-média, réalisés avec un Iphone.

Profondément marqué par la culture anglo-saxonne, il ose la couleur à travers des scènes du quotidien exclusivement dévolues au « feel good ». Ces personnages célèbrent le black body, toujours auréolés de tonalités vives, inspirantes. Munies de trompettes, de fruits à l'air goûteux, ils dépassent la perception de mouvement : ils sont habités, incarnés, ils débordent de vie et d'énergie communicative.

C'est un portrait consacré à un homme issu du Niger, venu travailler à Accra afin d'y créer son entreprise de tissus qui a participé à la renommée de ce jeune photographe. Au fil d'échanges, l'histoire de ce migrant a profondément touché Derrick. Une photographie de cet homme à l'air béat, les yeux fermés portant une multitude de tissus pliés sur sa tête a ainsi cristallisé cette rencontre humaine.

Pour lui, la photographie est un outil déterminant qui permet d’échanger avec le plus grand nombre dans différents endroits du monde. Ce médium lui permet de raconter les récits de ceux qu’il prend en photo, afin de leur donner émotion et vie. Voulant représenter l’Afrique sous un prisme positif, son travail photographique participe à changer fortement la perception du continent. Fin observateur à l'affût de ce qui caractérise son environnement, il s'inspire de l'enfance, de la culture musicale. Homme-orchestre, il met un point d'honneur à penser, peaufiner la mise en scène de ses travaux.

Il présente au printemps 2021 une exposition à la 193 Gallery où on pourra voir ses œuvres, réalisées à l’aide d’un smartphone, exposées et affirmant toute leur singularité aux yeux d’un public qui ne le connaît pas encore